Forum Hattrick du Poitou-Charentes

Site de discussions sur le jeu en ligne Hattrick
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  LiensLiens  

Partagez | 
 

 Chapitre 18 : Le moteur de jeu...

Aller en bas 
AuteurMessage
vinalex
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 6604
Age : 31
Equipe : Maritime FC IV.26
Date d'inscription : 19/11/2005

MessageSujet: Chapitre 18 : Le moteur de jeu...   Dim 6 Mar - 12:19

Le moteur de jeu…


Il nous fait gagner, il nous fait perdre. Le comprendre n'est pas facile.

Souvent je reçois des ht mail de débutants qui m’écrivent et me disent à peu prés tous la même chose : « Hier soir j’ai perdu, c’est scandaleux, un vrai hold up vu les notes » D’autres plus posés se contentent d’un « Hier soir j’ai perdu, je ne comprends pas pourquoi, peux-tu m’expliquer ? »

Ce genre de message se retrouve également souvent le dimanche sur la conf aide et assistance. Certains sur cette conf les appellent, « le post des pleureuses »

Ceci dit rassurez-vous, même des joueurs ayant 2 ans d’ancienneté crient encore au scandale au soir d’une défaite où ils avaient 55% de possession. Ils ne comprennent pas.

Cette abondance de messages et de posts m’a décidé à écrire une page traitant du moteur de jeu.

Je vais être honnête. Moi aussi j’ai pesté après des défaites qui me semblaient injustes au regard des notes. Ce n’est vraiment qu’au bout de deux ans de jeu que j’ai compris le fonctionnement de la bête hattrick, enfin, soyons humble, que je pense avoir compris.

Ce que je vais exposer ici n’engage que moi. C’est ma vision du jeu. Elle me semble être pertinente et juste. J’ai retiré ces informations de ma propre expérience, de la lecture d’études faites à grande échelle par des fédérations ou suite à des informations lâchées par les concepteurs du jeu. C’est mon analyse du jeu et en aucun cas je cris que c’est LA vérité absolue. Je pense sincèrement en être proche, mais il demeure encore des zones d’ombre.


J’ai essayé d’être le plus clair possible dans l’exposé mais ce n’était pas simple. J’espère que vous arriverez à me suivre.

Alors allons-y, plongeons-nous ensemble dans les entrailles d’Hattrick :


Généralités


Il faut bien comprendre qu’Hatrrick est un jeu basé sur des probabilités qui varient selon le rapport de force entre les deux équipes. Les joueurs que vous alignez dans votre 11 de départ déterminent vos notes par secteur. Ces notes comparées à celles de l’équipe adverse déterminent la répartition des probabilités de la concrétisation d’un événement : action, but, occasion manquée.


Vous allez comprendre en lisant la suite.


Possession et action de jeu



Avoir une grande possession de balle est quasi synonyme de victoire. C’est un fait bien connu. Le milieu domine le jeu.Ceci dit, s’il est vrai qu’avoir le plus gros milieu de terrain de votre division vous amènera sur l’ensemble de la saison à être bien classé en gagnant régulièrement, vous perdrez aussi ponctuellement des matchs.

Certains prétendent dans d’autres guides ou sur des conférences qu’avoir 70% de possession vous fera obtenir 9 actions sur 10. Cette vérité connue de tous a conduit la grande majorité à entraîner construction. Hélas, cette vérité ne me semble pas être si absolue. Pour moi, ça ne marche pas comme ça. Ce n’est pas aussi figé.

Je joue quasi tous mes matchs en étant dominé et ça ne m’empêche pas d’obtenir des actions, et quelque fois d’en avoir même plus que mon adversaire. Pourquoi ?

Parce que l’on est dans un jeu basé sur les probabilités.

Concrètement que se passe t’il quand le moteur de jeu créé une action ? Il lance la séquence aléatoire pour attribuer l’action à l’une des deux équipes. Celle ayant 75% de possession a…………….. ben 75 % de chance d’avoir l’action, et l’autre seulement 25%.

A ce jeu, quelque fois même avec 75% de chance, ça tombe à côté. Scandaleux ? Ben non ! Pas de chance.

Petites illustrations pour comprendre :

Imaginez la bonne vieille tombola de nos fêtes de village. 100 numéros en jeu. Royal, vous achetez les numéros allant de 15 à 90. Tout le monde vous déteste car il n’y a quasiment plus de tickets. Le tirage arrive, roulement de tambour, vous croisez les doigts pour gagner le VTT, et bing, pas de bol, c’est le 93 qui sort.
Hé oui, vous aviez malgré vos 75 tickets achetés, 25% de chance de perdre. Et là rien de scandaleux, vous vous dites juste « C’est pas de bol quand même » Et votre femme rajoute « T’es qu’un looser ».

Exemple réel, qui vous est sûrement arrivé. Prenez une partie de Monopoly par exemple. Vous êtes à deux cases d’un hôtel qui va vous ruiner. Vous vous dites que c’est bon, que ce ne sera pas pour ce tour. Un double 1 ne serait vraiment pas de bol.
Vous lancez les dés, et là, bing, double 1 qui sort.
Double 1, merde alors. Une chance sur 36 que deux dés sortent cette combinaison. 35 chances d’esquiver la case, mais vous tombez dessus ! A qui n’est ce pas arrivé au moins une fois ?

C’est pareil à Hattrick. Ca marche exactement comme ça. C’est juste une histoire de probabilité. 75% de possession c’est 75 chances d’avoir l’action mais aussi 25 de ne pas l’avoir.

Regardez ce match ( 70006866) Il s’agit de ma deuxième victoire en coupe du Poitou-Charentes. Mon adversaire me claque un formidable en milieu, balaise le gars. Il a 75% de possession. Je lui mets 4-1 ! CA me direz vous. Oui mais une seule. Je marque sur deux actions de jeu + 1 SE. Avec mes 25% de possession j’obtiens deux actions, tout comme lui avec 75%. Ce match illustre tout à fait ce que je vous ai exposé plus haut. Ce jour là, la réussite était de mon côté.

Convaincu ?

Avoir le milieu ce n’est pas garant d’une victoire. Plus vous avez de possession de balle et plus vous forcez le moteur de jeu à vous accorder les actions, mais ce n’est en aucun cas une garantie.


La concrétisation des actions : but ou pas but ??


Vous avez l’action, mais allez vous marquer ?

Là aussi tout est question de probabilités. Elles découlent du rapport de force entre l’attaque et la défense.

Explications : Votre attaque centrale fait de l’honorable haut. La défense centrale adverse fait juste de l’inadéquat bas. Tranquille à priori ? Ben pas vraiment.

Ces notes correspondent à des points. Se sont ceux qui forment le total de votre note France Stats.

Catastrophique très bas = 1, bas = 2, haut =3, très haut = 4, etc

Dans mon exemple Honorable haut = 27 et Inadéquat bas = 18

27+18 = 45
27 / 45 X 100 = 60.

Votre attaque centrale à 60% de chance de concrétiser l’action. Ce qui laisse 40% de chance à la défense adverse pour la bloquer. Je vous refais le coup des tickets de tombola ou vous avez compris qu’un tel écart n’était pas forcément égal à un but ?

Ca c’est la base. Il faut ajouter encore le paramètre de la confiance en soit. Paramètre dont j’ignore totalement l’impact en terme de pourcentage.

Là mon exemple est offensif, mais c’est pareil pour la défense.

Prenez une défense Impressionnant très bas face à une attaque faible très haut. Vu comme ça, le proprio de la défense se dit « tranquille » et celui de la petite attaque se dit que c’est mort. Ben pas forcément.

Ca nous fait 37 points d’un côté, et 16 de l’autre. Soit 70% de chance pour la défense de bloquer l’attaque et 30% de chance à l’attaque de concrétiser l’action. 30% c’est énorme.

Tout ceci pour vous dire qu’il faut vraiment avoir de sacrées notes pour être sûr de soit.

Personnellement à travers mon expérience ( passée ) d’équipe défensive assiégée, je considèrais généralement que mon mur défensif était quasi hermétique à partir de 80%. En dessous je saivais que ça aller marquer quand même.


Les tactiques : attaque vers l’aile, dans l’axe, CA, pressing.



Demander à vos joueurs d’attaquer sur les ailes ne garantie pas qu’ils vont le faire.

En fait plus votre niveau dans la tactique est haut et plus vous avez de chances de forcer le moteur de jeu à jouer….le jeu.

Par défaut le moteur de jeu en mode normal à sa propre séquence aléatoire pour orienter les attaques. En sachant que la majorité est dirigée vers l’axe. Il est tenu pour vérité que sans ordres les actions se développeront à 40% dans l’axe, 25% aile gauche, 25% aile droite et 10% coup de pied arrêté. Ces chiffres sont admis par tous mais non officiels. Je vous les donne pour info.

Quand vous décidez d’attaque dans l’axe ou sur les ailes, vous modifiez cette séquence dans des proportions égales à votre niveau. Si votre niveau d’attaque dans l’axe est honorable vous aurez moins de chance de contraindre le moteur de jeu à aller dans votre sens que s’il était légendaire.

Il en va de même du pressing. Plus le niveau est élevé et plus vous avez de chances d’annuler des actions.

Pour la CA il en va de même. Plus il est élevé et plus vous avez de chance de développer une CA suite à une attaque manquée par votre adversaire.

La tactique jeu créatif n’a pas de niveau. Là je ne sais pas encore comment ça marche.


Les SE : les buts qu’on n'y peut rien !



Avant de crier au scandale lisez bien le rapport de match. Même si vous aviez le ballon. Même si votre défense avait 90% de chance d’arrêter les attaques, vous pouvez très bien vous prendre un 2-0 qui fait mal.

Les événements spéciaux, appelés SE, sont des actions spéciales. D’où leur nom.

Il s’agit d’un attaquant rapide qui va prendre de vitesse un défenseur. Un milieu imprévisible qui va faire une passe de fou, un joueur technique qui va se balader. C’est comme ça et basta. C’est pas de bol mais ce n’est pas un hold up.

Contre ça vous ne pouvez rien ou presque.


Conclusion



Donc résumons.

Le moteur créé une action, tire au sort pour l’attribuer selon le rapport de force entre les deux milieux.

Une fois choisis, il oriente l’attaque dans l’axe ou sur une aile selon sa séquence aléatoire, modifiée le cas échéant par la tactique de l’équipe.

Arrivé devant le but il compare l’attaque à la défense pour déterminer les chances de concrétisation. Ajoute le paramètre de la confiance de l’équipe. Il remue tout ça, sort le ticket de tombola et là vous marquez ou pas.

Je sais que dans la saison je perds deux matchs que « normalement » je devais gagner. Il m’est arrivé de prendre 3 pénos dans le même match plus une frappe de loin. Il m’est arrivé de me prendre 4-0 alors que l’adversaire n’avait que 22% de chance de marquer. C’est comme ça. C’est pas de chance. C’est comme en vrai. Il y a des équipes qui traversent une période où rien ne sourit.

Tout n’est qu’une question de probabilité. Votre rôle de Président-manager est donc de par vos ordres influer sur ces probabilités pour forcer le destin, mettre le plus de chance de votre côté. C’est à ça que servent les notes par secteur de jeu. A vous de modeler votre équipe pour forcer le moteur de jeu à vous accorder la victoire.

Je vous propose la lecture du dictionnaire

_________________
spéciale dédicace au un sept
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ht-arena.com/maritime/
 
Chapitre 18 : Le moteur de jeu...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Hattrick du Poitou-Charentes :: Hattrick : Transfert, aide, concours.... :: Aide aux débutants (ou aux anciens) :: Le Guide du Débutant-
Sauter vers: